Sweet Homme

Texte : Didier JEAN & ZAD

Illustrations de couverture : Caroline TACONET

Ce soir je me décide. La nuit est propice aux confidences. Elle me pousse à écrire cette histoire que j’ai vécue.
L’histoire d’une bande de copains qui ont un projet fou.
L’histoire d’une jeune fille amoureuse, d’un jeune homme délicat et distant, d’un secret lourd à porter.
Et puis, surtout, l’histoire d’une amitié qui fait éclore au grand jour l’amour de deux garçons.

Code EAN : 9791091081429

More details

7,00€

Prune, adolescente bien dans sa peau, partage sa vie entre son lycée, ses copains du club vidéo, ses parents écolos... et Axel. Jusqu’au jour où elle découvre que celui qu’elle prenait pour son petit copain est bien plus attiré par les garçons. Comprenant qu’elle a perdu un amoureux, mais pas un ami, Prune met de côté son amour-propre pour aider Axel à assumer son homosexualité, malgré le rejet des parents du jeune homme et l’homophobie de certains.

Sweet Homme évoque avec simplicité des situations qui ne le sont pas toujours, et rappelle que le soutien des amis et de l’encadrement scolaire sont essentiels dans la vie d'un adolescent, notamment - mais pas seulement - lorsqu'il découvre son homosexualité. Il raconte aussi que d'autres sont déjà passés par là dont l'expérience peut éventuellement servir aux plus jeunes.

Ce roman, paru tout d’abord aux éditions Syros en 2003, a été modernisé et en partie réécrit pour cette nouvelle édition.

Arguments :
> Un livre bienveillant pour aborder le sujet de l’homosexualité avec justesse et pudeur.
> Des personnages qui donnent à cette histoire réaliste une touche de fantaisie vraiment jubilatoire.
> Une narratrice dont l’humour est à toute épreuve et des protagonistes attachants.
> Une galerie de portraits hauts en couleur qui donnent à ce roman réaliste une touche de fantaisie assez remarquable.
> L’art est très présent dans cette histoire à travers la danse, la musique, la vidéo et surtout la peinture « réactive », un concept aussi fantastique qu’inoubliable...

  • Age à partir de 13 ans
  • Hauteur 18,5 cm
  • Largeur 14,5
  • Poids 140 g
  • Prix : 7,00 €
  • Type d'ouvrage Roman 128 pages
  • Date de parution SEPTEMBRE 2019

LIVRJEUN

Prune, jolie blonde, tombe amoureuse d'Axel. Il fait partie, comme elle, de l'atelier vidéo du lycée, animé par Mme Lombard, la professeure d'anglais. Mais plus le temps passe et plus Prune se rend compte que sa relation avec Axel ressemble de plus en plus à de l'amitié. Après une filature, elle découvre qu'Axel en aime un autre. Stupéfaction, jalousie, effondrement : elle passe par toutes les émotions. Mais c'est finalement, grâce à son amitié inconditionnelle qu'Axel va surmonter ses craintes et ses peurs pour admettre ce qui n'est pas simple : son homosexualité. Un jour, à la cafétéria, il est molesté par un des lycéens, Prune accourt pour le défendre. Mais les parents du garçon accueillent difficilement la nouvelle et celui-ci disparaît quelques temps des cours. Après une tentative de suicide, il s'en remet à ses amis. Puis, avec le concours d'adultes bienveillants (le CPE, Madame Lombard, un professionnel de la thérapie familiale), Axel s'épanouit. Prune rencontre un nouvel ami. Leur projet vidéo est un véritable succès et, sur internet, le nombre de vues explose.
Le titre évocateur de Sweet Homme annonce le ton. Le style est sobre. Les personnages principaux sont accessibles, sympathiques et attachants. La première de couverture appuie la description physique de Prune et d'Axel.
On ne s'ennuie guère dans ce récit traité avec justesse et modernité.

A savoir : ce titre est déjà paru en 2003 aux éditions Syros. Quelques modifications ont été apportées dans cette nouvelle version comme le prénom de Prune (auparavant Susan) ou le fait que les adolescents soient dans un club vidéo (auparavant un club informatique).

Février 2020
Pauline BOSSARD

Lien vers le site


ENCRES VAGABONDES

Le roman montre bien le point de vue de Prune qui découvre peu à peu l’attirance d’Axel pour les garçons. Lui-même a du mal à accepter ce qu’il ressent vraiment.
Etre adolescent et se sentir différent n’est jamais simple. De plus, la différence n’est pas acceptée facilement dans la société. Beaucoup d’homophobie existe encore. S’affirmer tel que l’on est face aux autres est parfois très difficile.
Ce roman est un très beau voyage dans la complexité de l’amour, de l’amitié, du cheminement pour trouver l’expression de ce que l’on ressent vraiment.
L’écriture dynamique et fluide de Didier Jean et Zad permet de pénétrer facilement dans l’univers des adolescents. Ce roman aidera toutes celles et tous ceux qui ne comprennent pas ce qu'ils ressentent.

11 décembre 2019
Brigitte Aubonnet

Lien vers le site


PODCAST "COULEUR PAPIER" 

Chroniques 2019 Littérature Générale, jeunesse, Spiritualité, Beaux-Arts…

Avec « Sweet Homme » et non « Sweet Home », Didier Jean et Zad sont retournés sur les bancs du lycée, au milieu de leurs personnages, Prune et Axel. L’atelier vidéo du lycée veut créer sa page youtube autour du duo de geeks, Eliott et Noé qu’ils nomment « Sweet Home ». Afin de dynamiser leur page, ils décident  d’organiser un concert avec le groupe les Blacks Pampers qui pourraient être retransmis sur la Toile en direct dans le monde entier. Arrive un élève de Terminale, Melvil, le roi du montage et plutôt beau gosse. Et au milieu de tout cela, la séduction adolescente s’infiltre, qui du regard, des faux-fuyants, dicte ses codes, ses rituels, on oserait dire ses conventions, quand l’une a du charme et l’autre du charisme. Justement. Prune crève d’envie de séduire Axel, lequel ne dédaigne pas à l’accompagner au cinéma ou à partager des conversations plaisantes. Si ce n’était sa singularité à tenir une certaine distance, Prune fantasme sur lui et s’épuise à lui prouver. Que se passe-t-il le jour où Prune surprend le beau Melvil en train d’embrasser Axel dans une salle contiguë à la bibliothèque ? Le monde s’écroule. Les pièces du puzzle se mettent en place et la déception d’une adolescente amoureuse d’un homosexuel trouve toute sa dimension. Vengeance ou résilience, tout  s’inscrit avec intelligence et psychologie au fil de ce très joli roman qui s’intègre à souhait dans la mouvance des genres. Un livre pour apprendre à comprendre, à ne pas juger, à tolérer à défaut d’accepter. Une pierre blanche à l’édifice.
« Sweet Homme » de Didier Jean et Zad, est publié aux éditions Utopiques conseillé dès 13 ans.

27-28-30 novembre 2019
Erik Poulet-Reney

Livres à découvrir

  • Le Sandwich au jambon

  • Regarde-moi !

  • Deux mains pour le dire

  • Ezima ou le jeu des trois sauts

  • Doubles-croches et crochet du droit